Create issue ticket

6 Causes possibles pour Fémur hypoplasique

  • Syndrome de Bencze

    fémur incurvation olygodactylie Furukawa Takagi Nakao syndrome de voir Muscle atrophie ataxie rétinite pigmentaire diabète Fusion des vertèbres cervicales voir Klippel Feil[fr.wikipedia.org] […] syndrome Freeman-Sheldon, syndrome de (en) 193700 Inconnu Frydman Cohen Karmon syndrome (en) 210745 Inconnu Fryns, syndrome de Fuhrman Rieger de Sousa syndrome de voir Perone hypoplasie[fr.wikipedia.org]

  • Hémihypertrophie congénitale

    . • Les inégalités évolutives à pourcentage de raccourcissement stable C’est le cas des inégalités d’origine congénitale (hypoplasie du fémur, du péroné, etc.).[pediatrie-pratique.com] Ces malformations ont, dans leurs variétés, des caractères constants : l’hypoplasie touche tout le fémur mais inégalement.[doctinews.com] […] du fémur, du péroné, etc.) ; – et les inégalités évolutives à pourcentage de raccourcissement variable, où aucun pronostic fiable ne pourra être établi ; c’est le cas des[pediatrie-pratique.com]

  • Syndrome de Down

    Anomalies mineures : - hypoplasie ou absence des os propres du nez, - fémur court, inférieur au 5e centile pour l'âge, - épaisseur de nuque supérieure à 6 mm à 20 semaines[informationhospitaliere.com]

  • Neutropénie cyclique

    Anomalies osseuses : 40% (dysostoses métaphysaires : base du crâne, fémur, tibia, côtes) 6.[facmed.univ-rennes1.fr] Examens complémentaires Insuffisance pancréatique exocrine mise en évidence par : scanner (hypoplasie pancréatique, voire lipomatose pancréatique), test à l'élastase.[facmed.univ-rennes1.fr]

  • Anasarque fœtoplacentaire

    […] avec hypoplasie des os du nez, une hypoplasie des secondes phalanges et cinquièmes doigts de la main, entre autres.[grossesse.ooreka.fr] Les signes de trisomie 21 (27 grossesses sur 10 000) se repèrent à l'échographie où l'on constate une nuque épaisse, des humérus courts, des fémurs courts, un profil plat[grossesse.ooreka.fr]

  • Inégalité de la longueur des jambes

    . • Les inégalités évolutives à pourcentage de raccourcissement stable C’est le cas des inégalités d’origine congénitale (hypoplasie du fémur, du péroné, etc.).[pediatrie-pratique.com] […] du fémur, du péroné, etc.) ; – et les inégalités évolutives à pourcentage de raccourcissement variable, où aucun pronostic fiable ne pourra être établi ; c’est le cas des[pediatrie-pratique.com] – les inégalités évolutives à pourcentage de raccourcissement stable pour lesquelles un pronostic pourra être établi ; c’est le cas des inégalités d’origine congénitale (hypoplasie[pediatrie-pratique.com]

Symptômes supplémentaires