Create issue ticket

1 102 Causes possibles pour Non syndromique

Afficher les résultats sous forme de : English

  • Streptococcus viridans

    Les souches de type M1 sont les plus fréquentes et le plus souvent, isolées de syndrome de choc toxique.[microbes-edu.org] Répartition selon les types M des souches d'hémocultures (108) et celles non invasives (182)(Enquête nationale 1995) Le pouvoir néphritogène ou rhumatogène est associé à certains[microbes-edu.org]

  • Cardiomyopathie histiocytoïde

    Tableau 1 Classification de la cardiomyopathie hypertrophique CMH obstructive/ non obstructive CMH primaire/secondaire CMH d'origine métabolique: déficit en carnitine, déficit[ncbi.nlm.nih.gov] […] enzymatique (GSDIII), maladie de Fabry, Fucosidose type I, syndrome de Hynter, manosidose, syndrome de Huler, déficit en sélénium, enfant de mère diabétique, excès de corticoïdes[ncbi.nlm.nih.gov]

  • Érythème noueux

    Syndrome inflammatoire non spécifique.[fr.wikipedia.org] Les formes dites idiopathiques sont assez fréquentes, sinon de nombreuses causes peuvent être évoquées : Sarcoïdose (Syndrome de Löfgren) Maladie de Behçet Maladie de Takayasu[fr.wikipedia.org]

  • Syndrome de Ganser

    Le syndrome de Ganser est un trouble dissociatif (non-spécifié) précédemment classifié en tant que pathomimie.[fr.wikipedia.org] Ce syndrome est caractérisé par des réponses fausses, absurdes ou dépourvues de sens aux questions ou par des mouvements également dépourvus de sens, ainsi que d'autres symptômes[fr.wikipedia.org]

  • Syndrome de Gilbert

    Dysfonctionnement hépatique constitutionnel Jaunisse familiale non hémolytique Syndrome de Gilbert-Lereboullet Bilirubinémie bénigne non-conjuguée.[fr.wikipedia.org] Le syndrome est généralement à transmission autosomique récessive (et non pas dominant comme il était pensé antérieurement), mais des cas de mutations hétérozygotes (un seul[fr.wikipedia.org] Le syndrome de Gilbert ne nécessite pas de traitement.[fr.wikipedia.org]

  • Chorée

    […] traitée ; le syndrome des antiphospholipides, associé ou non au lupus érythémateux ; un accident vasculaire cérébral ; une hyperthyroïdie dans sa forme avancée.On compte[fr.wikipedia.org] […] progressive ; la chorée de Sydenham, ou danse de Saint-Guy devenue rare dans certains pays (notamment en France) et survenant dans les suites d'une angine à streptocoque non[fr.wikipedia.org]

  • Syndrome de Sézary

    Lymphome non-hodgkinien Mycosis fongoïde Syndrome de Sézary sur Orphanet Portail de la médecine[fr.wikipedia.org] Le syndrome de Sézary désigne une variété de lymphome non-hodgkinien leucémisé (c'est-à-dire avec présence d'un taux élevé de cellules lymphomateuses dans le sang) : son équivalent[fr.wikipedia.org] Ce syndrome doit son nom au dermatologue français Albert Sézary (1880 - 1956) qui en fit la première description en 1938.[fr.wikipedia.org]

  • Atrésie biliaire

    La non-visualisation de la vésicule biliaire peut être associée à des syndromes polymalformatifs, des anomalies chromosomiques, une mucoviscidose.[fr.wikipedia.org] Plusieurs signes sont en faveur d'une origine embryologique même dans l'atrésie biliaire non syndromique : l'échographie anténatale a mis en évidence des anomalies permettant[fr.wikipedia.org] […] le diagnostic d'atrésie biliaire dans les formes non syndromiques avec un diagnostic le plus précoce vers 20 semaines ; le dosage de la gamma glutamyl transpeptidase amniotique[fr.wikipedia.org]

  • Paraplégie spastique familiale

    Les paraplégies spastiques familiales sont classées selon leur caractère pure ou non syndromique impure ou syndromique La paraplégie spastique familiale est dite « impure[fr.wikipedia.org]

  • Syndrome de Klinefelter

    The presence of long bones striation and the clinical phenotype of the patient also led to the diagnosis of non-mosaic Klinefelter syndrome, probably explaining the non-lethal[ncbi.nlm.nih.gov] Sa formule chromosomique s'écrit « 2N 47, XXY », et non plus « 2N 46 ». Il s'agit d'un des cas d'intersexuation.[fr.wikipedia.org] Ce syndrome fut décrit en 1942 mais son étiologie était alors inconnue. C'est en 1959 que l'origine chromosomique de ce syndrome fut découverte.[fr.wikipedia.org]

Symptômes supplémentaires

Symptômes similaires