Create issue ticket

24 Causes possibles pour Paralysie périodique familiale

  • Syndrome de Conn

    Le syndrome de Conn ou hyperaldostéronisme primaire est un syndrome décrit en 1955 par Jerome Conn, dans lequel le taux d'aldostérone est anormalement élevé par un excès de sécrétion. Le syndrome de Conn peut être dû à : une tumeur bénigne de la cortico-surrénale (adénome de Conn) que l'on retrouve dans deux[…][fr.wikipedia.org]

  • Myasthénie grave

    Exemple de phrases avec "myasthénie grave", mémoire de traduction Onze malades souffrant de myasthénie grave juvénile généralisée et un malade souffrant de myasthénie grave néonatale persistante ont subi une thymectomie. Aggravation de la myasthénie grave : Chez des patients atteints d’une maladie[…][fr.glosbe.com]

  • Paralysie périodique thyrotoxique

    La PPT se distingue des autres formes de paralysie périodique (en particulier la paralysie périodique hypokaliémique familiale) par des dosages thyroïdiens anormaux.[fr.wikipedia.org]

  • Paralysie périodique hypokaliémique

    Une étude française (Pitié-Salpêtrière) a montré l'existence d'une corrélation entre l'EMG de 51 patients atteints de paralysies périodiques familiales et les symptômes cliniques[kmalo.canalblog.com] périodiques Paralysie périodique (familiale) hyperkaliémique Paralysie périodique (familiale) hypokaliémique Paralysie périodique (familiale) myotonique Paralysie périodique[taurus.unine.ch] […] avec pseudo-syndrome des loges transitoire Paralysie périodique familiale Paralysie périodique génétique Paralysie périodique hyperkaliémique Paralysie périodique hypokaliémique[aideaucodage.fr]

  • Paralysie périodique

    Les différentes paralysies périodiques sont des myopathies autosomiques dominantes avec une pénétrance très variable, conduisant à toute une gamme de phénotypes familiaux[fr.wikipedia.org] Les symptômes d'une paralysie périodique peuvent être provoqués par une hyperthyroïdie et la maladie est alors appelée paralysie périodique thyrotoxique.[fr.wikipedia.org]

  • Hypokaliémie

    périodique familiale Transmission auto. dominante Paralysie paroxystique des MI et du tronc EMG recherche mutation 0 * Les principales causes de stimulations forte de l’érythropoïèse[medg.fr] Théophylline : intoxication aiguë ou chronique, Maladie de Westphal (paralysie périodique familiale).[commentguerir.com] […] de paralysie périodique thyrotoxique hypokaliémique); une autre forme est la paralysie périodique familiale sans notion d'hyperthyroïdie ou d'hypernatrémie, très rare, et[ncbi.nlm.nih.gov]

  • Paralysie périodique familiale

    Les différentes paralysies périodiques sont des myopathies autosomiques dominantes avec une pénétrance très variable, conduisant à toute une gamme de phénotypes familiaux[fr.wikipedia.org] Les symptômes d'une paralysie périodique peuvent être provoqués par une hyperthyroïdie et la maladie est alors appelée paralysie périodique thyrotoxique.[fr.wikipedia.org]

  • Paralysie périodique hyperkaliémique

    PARALYSIE PERIODIQUE FAMILIALE C'est l'action d'une kaliémie anormale sur le muscle La forme hyperkaliémique s'appelle aussi maladie de Gamstorp La forme hypokaliémique s'appelle[assistant-medical.fr] Les paralysies périodiques familiales (PPF) sont des affections génétiques rares, de transmission autosomique dominante, liées à des mutations des gènes codant pour des canaux[archives.jnlf.fr] PERIODIQUE FAMILIALE C'est l'action d'une kaliémie anormale sur le muscle La forme hyperkaliémique s'appelle aussi maladie de Gamstorp La forme hypokaliémique s'appelle aussi[assistant-medical.fr]

  • Tachycardie atriale multifocale

    periodique familiale Syndrome de Guillain-Barre Insuffisance cardiaque Hyperkaliémie Maladie cardiaque hypertensive Cardiomyopathie hypertrophique Hypoparathyroidisme Cardiomyopathie[commentguerir.com] […] l’aorte Syndrome de sevrage alccolique (delirium tremens) Spasme de l’artère coronaire Intoxication digitalique Cardiomyopathie dilatée Lupus érythemateux médicamenteux Paralysie[commentguerir.com]

  • Thrombose veineuse profonde

    , à une paralysie, au fait de rester assis ou alité pendant une longue période, ou à un voyage en avion prolongé (ce dernier cas est souvent appelé « syndrome de la classe[cairweb.ca] Parmi les facteurs qui augmentent le risque de TVP, on trouve : Des antécédents personnels ou familiaux de TVP ; Une immobilité prolongée, due à un accident vasculaire cérébral[cairweb.ca]

Symptômes supplémentaires