Edit concept Question Editor Create issue ticket

Hémorragie intra-cérébrale


Présentation

Hémorragie intra-cérébrale
  • Au début du XXIe siècle, les hémorragies intra-cérébrales représentent 10 à 15 % environ du total des accidents vasculaires cérébraux survenant dans les pays industrialisés.[fr.wikipedia.org]

Bilan

  • Comme en cas d'infarctus cérébral, un bilan étiologique (recherche des causes) doit rapidement identifier la cause de l'hémorragie, d'abord pour traiter au mieux certaines éventuelles causes rares (malformation) et pour adapter la prévention du risque[fr.wikipedia.org]

Traitement

  • Comme en cas d'infarctus cérébral, un bilan étiologique (recherche des causes) doit rapidement identifier la cause de l'hémorragie, d'abord pour traiter au mieux certaines éventuelles causes rares (malformation) et pour adapter la prévention du risque[fr.wikipedia.org]

Étiologie

  • Comme en cas d'infarctus cérébral, un bilan étiologique (recherche des causes) doit rapidement identifier la cause de l'hémorragie, d'abord pour traiter au mieux certaines éventuelles causes rares (malformation) et pour adapter la prévention du risque[fr.wikipedia.org]

Physiopathologie

  • La physiopathologie des hémorragies est mieux comprise qu'autrefois mais la mortalité et les séquelles (le handicap fonctionnel est souvent important) restent élevées en raison de la difficulté de prise en charge en urgence au sein d’une unité neurovasculaire[fr.wikipedia.org]

Prévention

  • La prévention est donc un enjeu important. Des maux de tête violents accompagnés de vomissements sont les principaux symptômes de l'hémorragie intra-cérébrale. Certains patients sombrent dans le coma avant qu'une hémorragie ne soit découverte.[fr.wikipedia.org]

Poser une question

5000 Caractères restants Formatez le texte en utilisant : # Heading, **bold**, _italic_. Il est interdit d'utiliser le code HTML.
En publiant cette question, vous acceptez les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité.
• Utilisez un titre précis pour votre question.
• Posez une question précise et indiquez l'âge, le sexe, les symptômes, le type et la durée du traitement.
• Respectez la vie privée de chacun, la vôtre et celle d'autrui. Ne publiez jamais les noms complets ou les coordonnées complètes.
• Les questions inappropriées seront supprimées.
• En cas d'urgence, contactez un médecin, allez à un hôpital ou appelez un service d'urgence!